logo.gif (4264 octets)

AF_AUSTRALE.jpg (9282 octets)

Visiteurs

Contactez nous

 

Pays par Pays

fleche_droite.gif (850 octets)Afrique du sud
fleche_droite.gif (850 octets)Namibie
fleche_droite.gif (850 octets)Botswana
fleche_droite.gif (850 octets)Zimbabwe
fleche_droite.gif (850 octets)Lesotho

 

Entre nous

Participez !!
Visitez !!

fleche_droite.gif (850 octets)Bons plans...
fleche_droite.gif (850 octets)Annonces...
fleche_droite.gif (850 octets)Annuaires...

 

Afrique du Sud à la page

fleche_droite.gif (850 octets)Accueil
fleche_droite.gif (850 octets)Ou-Quoi-Comment
fleche_droite.gif (850 octets)Culture générale
fleche_droite.gif (850 octets)Histoire
fleche_droite.gif (850 octets)Géographie
fleche_droite.gif (850 octets)Ethnie
fleche_droite.gif (850 octets)Parc nationaux
fleche_droite.gif (850 octets)Faune
fleche_droite.gif (850 octets)Flore
fleche_droite.gif (850 octets)Villes
fleche_droite.gif (850 octets)Littérature
fleche_droite.gif (850 octets)Cuisine
fleche_droite.gif (850 octets)Climat
fleche_droite.gif (850 octets)Actualité
fleche_droite.gif (850 octets)Presse

 

Namibie à la page

fleche_droite.gif (847 octets)Présentation
fleche_droite.gif (847 octets)Ou Quoi Comment
fleche_droite.gif (847 octets)Histoire
fleche_droite.gif (847 octets)Géographie
fleche_droite.gif (847 octets)Ethnies
fleche_droite.gif (847 octets)Faune et Flore
fleche_droite.gif (847 octets)Fish River Canyon
fleche_droite.gif (847 octets)Désert

fleche_droite.gif (847 octets)Etosha
fleche_droite.gif (847 octets)Windhoek
fleche_droite.gif (847 octets)Villes Namibiennes
fleche_droite.gif (847 octets)Climat

 

 

 


Le Sida et l'Afrique Australe.


1 - Les bourdes de Thabo Mbeki, Président de l’Afrique du Sud:

Le 21 février 2003, au Palais des Congrès de Paris, comme lors de l’ouverture du 22ème sommet France Afrique, devant 52 délégations africaines dont 45 représentées au niveau de leur chef exécutif, le secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan parle exclusivement du Sida.
Sur fond de crise Irakienne et de remodelage du Proche Orient en lambeau qui se moque de la légitimité de l’ONU, l’insistance obsessionnelle de Kofi Annan frappe et surprend. La veille, le Ghanéen avait déjà exhorté les présidents africains à agir. Cette fois au coté de Jacques Chirac et de Thabo Mbeki, le président Sud Africain, Kofi Annan revient sur l’épidémie qu’il identifie comme « la principale cause sous jacente des crises alimentaires ». Rappelant que, sur un total de 40 millions de personnes infectées du
Virus de l'Immuno-déficience Humaine (VIH) dans le monde, 29 millions sont des Africains, il prédit que le sida va déclencher une crise de gouvernance sur le continent noir, dont les membres les plus productifs, et les mieux formés, sont décimés ». D’une voix chargée d’émotion, il ajoute « Je vous conjure de porter une attention plus soutenue à l’extraordinaire multiplication des orphelins du sida, 11 millions d’enfants abandonnés à eux même, ils seront 20 millions en 2010 et confrontés au plus sombre avenir ». Sommant les responsables africains de placer les femmes (58% des personnes infectées sur le continent) au centre de ce combat vital, Kofi Annan conclut en réclamant des mesures révolutionnaires pour sensibiliser les populations et lutter contre les préjugés ». C’est seulement en prononçant ces derniers mots qu’il se retourne vers son voisin…., Thabo Mbeki regarde alors droit devant lui mais le malaise est palpable… ceux qui savent ont compris.

 

 

Juin 1999, successeur de Nelson Mandela, Thabo Mbeki, homme cosmopolite, peut presque se vanter d’être le meilleur représentant de la nouvelle génération des dirigeants africains. Après avoir quitté l’Afrique du Sud et le régime de l’apartheid à 32 ans, il fait de brillante études universitaires en Angleterre, avant de devenir « le diplomate » de l’ANC en exil. En 1994, il devient vice président de l’Afrique du Sud et consolide « le partenariat stratégique » avec les Etats Unis et entre autre, avec Al Gore, son alter ego. Depuis le sommet des pays les plus industrialisés au Japon en 2000, Thabo Mbeki est invité à toutes les réunions du G8 pour parler au nom de l’Afrique, dont il est le porte parole officiel, en 2002-2003 au titre de président en exercice de l’Union Africaine.

 

De la part d’un homme de telle stature internationale, il a été d’autant plus surprenant et aberrant qu’il s’entête seul ou presque, du moins contre le reste du monde, à nier la responsabilité du VIH dans la transmission du Sida. Pour Thabo Mbeki, il existe un doute sur l’origine virale de la pandémie africaine, qui serait imputable selon lui, à la pauvreté, au sous développement et en dernière instance, à l’injuste « ordre blanc », du colonialisme à l’impérialisme économique en passant par l’apartheid.

 

Le 3 avril 2000, trois mois avant la 13ème conférence internationale sur le sida, la première a être accueillie par un pays du tiers monde, précisément, l’Afrique du Sud, Thabo Mbeki a écrit une lettre aux grands de ce monde, envoyés à titre personnel et confidentiel à Bill Clinton, Kofi Annan et plusieurs Chef d’états Européens. Divulguée par le Washington post, cette missive, illustration et défense de la spécificité africaine du sida fait scandale…

A la veille de la Conférence internationale prévue à Durban, au cœur du Kwazulu Natal, la province africaine la plus touchée avec une prévalence de près de 30% parmi les adultes, Thabo Mbeki pouvait-il être l’hôte d’un rassemblement placé sous le mot d’ordre « Brisons le silence » ? Accusé de révisionnisme médical, le président sud Africain a esquivé, donné des gages mais jamais abjuré ses convictions. Il aura même fallu un procès gagné en avril 2002 par une ONG sud Africaine (TAC/ Treatment Action Campaing) pour que le pouvoir judiciaire impose à l’exécutif la fourniture à toutes les femmes enceintes et séropositives de la nevirapine, un médicament qui réduit de presque moitié le risque de la transmission materno-infantile du sida, notamment au moment de l’accouchement (40% des quelques 70 000 cas en Afrique du Sud). Depuis, ce médicament bon marché serait (en théorie d’ores et déjà) disponible dans tous les centres hospitaliers du pays.

 

Ensuite, en butte aux critiques de moins en moins voilées de Nelson Mandela et surtout au lendemain de la première conférence nationale sur le Sida à Durban ou son refus des antirétroviraux avait été dénoncé comme un crime contre l’humanité, le gouvernement sud Africain a promis, pour septembre 2003 au plus tard, un plan d’urgence de mise a disposition dans les hôpitaux publics de ces médicaments couramment utilisés dans le monde depuis une dizaine d’années. Sous la menace d’un campagne de désobéissance civile, le tabou semblait se lever sur les antirétroviraux et en particulier sur l’AZT dont Thabo Mbeki avait obstinément soutenu qu’il faisait plus de mal que de bien, en raison de sa toxicité et de son coût trop élevé pour en garantir l’accès aux 5 millions de sud africains contaminés. 


[Suite...]

 

Parcs Nationaux

fleche_droite.gif (847 octets)Le parc Kruger
fleche_droite.gif (847 octets)Parc National Addo
fleche_droite.gif (847 octets)Le parc national Kalahari Gemsbok
fleche_droite.gif (847 octets)Antilopes et gazelles
fleche_droite.gif (847 octets)Big Five
fleche_droite.gif (847 octets)Drakensberg
fleche_droite.gif (847 octets)La péninsule du Cap
fleche_droite.gif (847 octets)Le Tsitsikamma Park
fleche_droite.gif (847 octets)Le parc des bonteboks

 

Coin Livres et cinéma

fleche_droite.gif (847 octets)Nadine Gordimer
fleche_droite.gif (847 octets)André Brink
fleche_droite.gif (847 octets)John Coetzee
fleche_droite.gif (847 octets)Tom Sharpe
fleche_droite.gif (847 octets)Alan Paton
fleche_droite.gif (847 octets)Masini Kunene
fleche_droite.gif (847 octets)Paul Coquerel
fleche_droite.gif (847 octets)Corinne Moutout
fleche_droite.gif (847 octets)Nelson Mandela

fleche_droite.gif (847 octets)Films

 

A La Une ...

fleche_droite.gif (847 octets)A la Une du mois...
fleche_droite.gif (847 octets)Archive [15 dossiers]



 

 

 

 

 



Flore

fleche_droite.gif (847 octets)Région du Cap et Fynbos
fleche_droite.gif (847 octets)Namaqualand
fleche_droite.gif (847 octets)Parc Kruger et Nord-Est